mardi 27 septembre 2016

Eristalinus aeneus

 Diptera > Syrphidae > Eristalinus

Avons tout d'abord été frappés par ses yeux pleins de tâches de rousseur... une très belle mouche de la famille des Syrphides, voici Eristalinus aeneus: (pas de nom vernaculaire en Français?)



Taille 10mm environ; on pourrait le confondre avec Eristalinus sepulchralis qui présente les mêmes tâches sur les yeux; chez Eristalinus  aeneus, les yeux se touchent, et on note l'absence de lignes claires sur le mesonotum, alors que Eristalinus sepulchralis les possède.

Entre temps nous avons trouvé le site très pertinent de Pierre Duhem, qui nous offre des photos des autres espèces du genre Eristalinus ici.

jeudi 22 septembre 2016

La Volucelle zonée, Volucella zonaria

Diptera > Syrphidae, > Volucella

La Volucelle zonée, Volucella zonaria vous a été présentée en Aout 2015, la voici cette année sur fleurs de fenouils (Foeniculum vulgare), non pas en train de pondre comme on pourrait le penser, mais en train de se soulager (photo 3):




Plus d'images et explications ici

samedi 17 septembre 2016

Le machaon, Papilio machaon, l'émergence

Lepidoptera > Papilionidae > Papilio

C'est la suite (heureuse) de l'article précédent, car nous allons repartir de la même chrysalide, le même spécimen que nous avons observé tous les jours jusqu'à l'émergence de l'Imago; en fait ce dernier nous a pris de vitesse, il s'est extrait de sa chrysalide vers 9h30 du matin, sans prévenir, nous sommes arrivés sur place vers 10 heures, il était déjà en train de dérouler ses ailes, voir ci-dessous, nous sommes restés à ses côtés jusqu'à 11 h30, les ailes étaient raides, nous n'avons pas assisté à l'envol...






Souhaitons lui longue vie!

lundi 12 septembre 2016

Chenille et Chrysalide du Machaon, papilio machaon

Lepidoptera > Papilionidae > Papilio

C'est toujours lui, papilio machaon, mais enrichissons nos connaissances avec ces quelques images de la chenille au stade 5, juste avant la nymphose:



Pour assurer sa défense, la chenille du Machaon dispose d'un organe répulsif, véritable arme de dissuasion contre ses prédateurs potentiels, cet organe de couleur orangé vif est dissimulé à l'arrière de la tête, il s'extrait en cas d'alerte. Il s'agit de l'osmeterium, voir photo ci-dessous:


A force d'observer et de photographier les chenilles, nous avons fini par trouver une chrysalide (période: vers la mi Aout); bien ceinturée sur une tige de fenouil assez robuste. Le  lien soyeux qui l'entoure et la maintient au support est nettement visible sur les photos ci-dessous. Phot 1 et 2, la dernière mue est restée collée au pied de la Chrysalide, avant que le vent ne l'emporte (photos suivantes réalisées quelques jours après):


 


André Lequet nous en conte beaucoup plus sur le cycle de vie complet du Machaon
Quant à nous, nous vous proposons la suite, l'émergence et les premières bouffées d'air de l'Imago.

mercredi 7 septembre 2016

La Coccinelle à vingt-deux points, Psyllobora vigintiduopunctata - la larve

Coleoptera > Coccinellidae > Psyllobora

Toujours sur les lupins du jardin, peu de temps après avoir surpris cette série de Coccinelles à vingt-deux points, Psyllobora vigintiduopunctata in copula, nous avons aperçu les larves que nous vous présentons ci-dessous:





Seuls les œufs et les pupes ont échappé à nos observations...

vendredi 2 septembre 2016

La Coccinelle à vingt-deux points, Psyllobora vigintiduopunctata,

Coleoptera > Coccinellidae > Psyllobora

In copula, voici la Coccinelle à vingt-deux points, Psyllobora vigintiduopunctata.
La Coccinelle à vingt-deux points a la particularité d'être l'unique espèce dans le genre Psyllobora. Psyllobora vigintiduopunctata est utile au jardin, elle se nourrit exclusivement d'oidium. Elle est de très petite taille: 3mm. Nous les observons régulièrement sur les lupins du jardin, (Lupinus de la famille des Fabaceae). Fin Juillet, ces Lupins se sont brutalement couverts d'oidium, et sont apparues ces petites Coccs jaunes. Certaines ont un protonum jaune, d'autres l'ont blanc??? il semble que celui qui a le protonum blanc soit le mâle, mais rien de précis à ce sujet dans la littérature...





Note au sujet de la dernière photo: lorsqu'elles sont stressées, leur moyen de défense consiste à "tout lâcher" et à partir à la renverse, elles disparaissent ensuite entre les herbes au niveau du sol, il est bien difficile de les retrouver. J'ai loupé quelques clichés à cause de cette technique!

mardi 30 août 2016

Lagrie hérissée, Lagria hirta

Coleoptera > Tenebrionidae > Lagria

Petit coléoptère sympa, vue sur fusains, en Juillet 2016, la Lagrie hérissée, Lagria hirta se catarctérise par sa petite taille, (8mm), son thorax noir, et ses élytres brun clair, couvertes de poils denses.
La larve se développe dans l'humus des sous bois, l'imago se nourrit de nectar et pollens.



jeudi 25 août 2016

La Zygène du panicaut, Zygaena sarpedon

Lepidoptera > Zygaenidae > Zygaena

Voici une version 2016 de la Zygène du panicaut, Zygaena sarpedon, que nous vous présentions en fin d'été 2014:


Nos amis anglais ont un descriptif et une vue latérales sympa de son abdomen ici

samedi 20 août 2016

Le Lucane cerf-volant femelle, Lucanus cervus

Coleoptera > Lucanidae > Lucanus

Chez le Lucane cerf-volant, Lucanus cervus même la femelle a une taille impressionnante (32 mm mesurés), aussi impressionnante que ses mandibules; hélas nous aurions préféré rencontrer le mâle, dont la taille peut atteindre 9 cm, mais il faudra se contenter de la femelle, vue un beau matin dans notre jardin:




La femelle est nommée en fait grande biche, le terme cerf-volant étant réservé au mâle. Lucanus cervus fait partie des insectes xylophages.

dimanche 14 août 2016

Larve d'Oedipoda caerulescens

orthoptera > acrididae > Oedipoda

A confirmer bien sur, mais cette larve est certainement en route pour devenir Oedipoda caerulescens, ou le Criquet à ailes bleues que nous présentions ici même en Juillet 2012:


Vue sur le sable de la plage des Bretons à La Turballe (Loire-Atlantique); à noter le mimétisme parfait!

mardi 9 août 2016

Salsifis cultivé, Tragopogon porrifolius

 Asterales > Asteraceae > Tragopogon

Voici un Salsifis cultivé, Tragopogon porrifolius, qui s'est probablement semé tout seul en pleine nature, au bord d'un fossé, parmi tant d'autres herbes folles, car comme son nom l'indique, il était cultivé. autre nom vernaculaire: le Salsifis à feuilles de poireau: 


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...